Qui était Maria Montessori?

 

Née à  Chiaravalle, Italie en 1870, Maria Montessori est devenue en 1896, la première femme médecin d'Italie. Elle prend ensuite la direction de l’école orthophrénique de Rome, qui accueille des enfants déficients. Ignorant tout de la pédagogie, elle étudie les travaux de deux médecins français, J.Itard et E.Seguin (Le premier s’est rendu célèbre par son travail sur le cas de “l’enfant sauvage, Victor de l’Aveyron”, le second a élaboré une méthode pédagogique complète pour enseigner aux enfants “idiots”).

 

Passionnée par leurs travaux, elle fait reproduire le matériel élaboré par Séguin et l’utilise avec succès auprès des enfants de l’école. 

 

Elle continue ses études dans les domaines de la philosophie, de la psychologie et de l'anthropologie et devient professeur d'anthroplogie à l'univsersité de Rome.

 

Toujours passionnée par l’éducation, elle ouvre 1907 la première “Maison des enfants” à San Lorenzo. Elle part de la conviction que l’éducation traditionnelle contrarie le développement de l’enfant en le contraignant à se plier à un cadre conçu par et pour les adultes.

 

La tendance naturelle des jeunes enfant (3 à 6 ans) est l’imitation des adultes, mais on ne met à leur disposition que des jouets qui ne permettent que de “faire semblant”. Elle commence donc par faire fabriquer du mobilier et des outils adaptés à la taille et à la force des enfants pour qu’ils puissent réellement donner libre court à leur désir d’imitation.

 

C’est presque par hasard qu’elle met à disposition de ces jeunes enfant le matériel de Séguin conçu pour des enfants déficients beaucoup plus agés. Elle constate alors que les enfants sont naturellement attirés par ce matériel et qu’ils apprennent grâce à lui sans effort et avec une facilité déconcertante ce qui demanderait aux enfants plus agés un travail laborieux.

 

Cette découverte est le point de départ de sa “pédagogie scientifique”, fondée sur l’observation des enfants laissés libres de leurs mouvements et de leurs activités dans un environnement adapté à eux. 

 

Jusqu’à sa mort en 1952, elle poursuivra son action en faveur d’une meilleure prise en compte de la spécificité de l’enfant, en créant des centaines de “maisons des enfants” à travers le monde. 

  • Facebook - White Circle
Camille Hériard Dubreuil +33 (0)6 89 61 57 08